De la poésie à l'action dans le monde

 
Kasàlà asbl :
Une association sans but lucratif appelée Kasàlà a été créée par N.S. Kabuta dès 1995 en Belgique, ayant comme objectifs :
  • Promouvoir la pensée africaine, en particulier un paradigme inspiré de l'ubuntu.
  • Promouvoir la communication et des échanges mutuellement enrichissants avec d'autres cultures.

  • Contribuer au développement de l'ONG Kasàlà à Kinshasa, qui est une extension de l'ASBL.

L'ASBL atteint ses objectifs à travers des activités telles que :

  • L'enseignement du kasàlà à travers le monde par l'organisation d'ateliers, stages, séminaires et conférences.

  • La publication (sous forme d'ouvrages ou sur Internet).

Elle collabore avec :

  • Echos Communication (Belgique).

  • Entre-vues (Belgique).

  • Ibuntu (Canada).

  • DI FI TE (Canada).

Depuis mon déménagement au Canada, j'ai fondé KASÀLACTION, qui se consacre principalement à la transmission du kasàlà comme art, philosophie et voie. KC est largement présenté sur le présent site. 

 

 

Centre culturel et communautaire de déploiement (CCCD)​

L'extension africaine de l'ASBL, appelée Centre de Développement Culturel et Communautaire, est une ONG créée à Kinshasa (RDC) en 2005 et ayant comme objectifs :
  • Contribuer à l'amélioration du bien-être en Afrique.
  • Développer le pouvoir d'agir des personnes à travers l'éducation continue.

  • Développer les moyens de créer de la richesse immatérielle et matérielle en stimulant l'estime de soi, la créativité et l'esprit d'entreprise.

Défis :

Afin de faciliter l'accès à l'eau potable et à l'alimentation pour la population de Bibwa, un quartier périphérique de Kinshasa (RDC), une ferme a été restaurée en 2010 grâce au soutien de HeidelbergCement, une compagnie belge. Le projet portait le nom "Ekoki", un mot lingala signifiant "Assez !". Toutefois, nous avons été rapidement confronté aux problèmes de vols répétés, qui s'expliquent par le degré élevé de pauvreté et l'insécurité alimentaire de la population locale. Il nous est apparu que la meilleure attitude consisterait à soutenir des projets existants tels que le projet Songhai, qui crée des centres semblables à travers l'Afrique. Ce projet réussit non seulement à garantir la sécurité alimentaire, mais offre aussi à la population de nombreuses opportunités d'épanouissement et un véritable pouvoir d'agir.

A l'heure actuelle le Centre développe surtout les activités suivantes :

  • Alphabétisation des adultes

  • Ecole primaire 

  • Cours d'informatique

  • Cyber café

  • Copy center

L'équipe locale est constituée de :

  • Gérard Ntumba : Secretary-General

  • Roger Kabeya : Deputy Secretary-General

  • Jean-Paul Tshiela : Director

  • Patrick Ntumba : Deputy Director

  • Tony Bangazambe

  • Freddy Bokofili

  • Hyacinthe Balimba

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_13a7
Play time
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_139f
Sans titre
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_13a1
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_13a3
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_13ac